Vous avez
une question?

Contactez- nous!
01 85 733 733

big data

Utiliser les données du quartier pour valoriser votre offre (traitement de la data)

L’avènement de l’ère Big Data s’avère inévitable. Les mégadonnées envahissent tous les domaines et le secteur de l’immobilier n’en est pas épargné.

L’immobilier est en avance sur les technologies numériques et des données massives sont exploitées abondamment pour mettre en place des services modernes et efficients.

En effet, le nombre incommensurable de données présentes sur le web permettent de mieux évaluer le marché et d’optimiser sa stratégie.

Dans cet article, nous allons découvrir comment le Big Data révolutionne le secteur de l’immobilier et quelle est son influence sur la valorisation de l’offre.

Big Data : le traitement de données en masse

Le Big Data (grosses données ou mégadonnées) se définit comme une masse d’informations tellement importante qu’il est difficile de la traiter avec des outils classiques de base de données. Ainsi, le recours à des outils de Big Data est indispensable pour pouvoir capturer, rechercher, partager, stocker, analyser et présenter ces données.

Quelle que soit la provenance de ces données – indexation des rues avec Streetmap (Google), données échangées sur les réseaux sociaux et, en l’occurrence, les données entrées dans votre logiciel immobilier -, le volume de données est gigantesque. Il est estimé à 1 zettaoctet, soit 1 milliard de disques durs de votre ordinateur.

Selon Gartner, entreprise américaine de conseil, l’analyse de ces données est basée sur une règle appelée les 3 V :

  • Volume de données – qui ne cesse de croître
  • Vitesse – l’analyse et le traitement de ces données doivent se faire en temps réel
  • Variété – les informations massives sont variées et pas tout le temps structurées

Data et immobilier : une alliance stratégique

Si l’emplacement était un point important à considérer, la data semble être un élément encore plus décisif. Il existe de nombreux atouts du Big Data dans le cadre de l’optimisation du secteur immobilier, notamment la facilité à l’achat du bien.

Aujourd’hui, les professionnels de l’immobilier peuvent effectuer des estimations plus précises et ainsi améliorer leur stratégie de prospection commerciale.

Grâce à cette mine d’informations contenues dans les plates-formes immobilières, il est possible de répondre à de nouveaux besoins ou d’élargir son portefeuille client.

Que ce soit des données liées au nombre de prospections immobilières, les évolutions des prix du marché ou encore le nombre de constructions dans un quartier précis, les données immobilières occupent aujourd’hui un rôle déterminant dans la transaction immobilière.

Comment traiter efficacement les données ?

Bien que l’accès à ces données soit nécessaire, il est d’autant plus important de rendre ces données facilement analysables. Pour cela, il va falloir bien les sélectionner, les filtrer, les corréler, les compiler et les rendre présentables.

Ces données permettent aussi d’établir des modèles prédictifs. Pour construire des modèles prédictifs, il convient d’utiliser des données spécifiques : la date depuis laquelle la personne est devenue propriétaire, le montant du crédit qu’il reste à rembourser, la localisation du bien.

Elles seront prises en compte par les algorithmes en vue de prévoir l’évolution du marché, pour estimer le prix de vente du bien et identifier les secteurs qui se prêtent mieux à l’investissement entre autres.

De nouveaux services immobiliers émergent grâce à l’élaboration des stratégies innovantes (partenariats, diversification de la clientèle) qui prennent naissance avec la masse de données.

Des dispositifs sophistiqués pour les projets immobiliers

La venue des plates-formes immobilières en ligne et les applications interactives sont des exemples concrets des services innovants. Les sites d’annonces immobilières l’ont compris et misent sur de nouveaux dispositifs comme les visites virtuelles, numérisation de dossiers, financement participatif et bien d’autres.

Les outils d’analyse comportementale (User Behaviour Analytics) sont développés et permettent, au moyen d’algorithmes, de prévoir le projet immobilier de l’internaute selon son comportement sur la plate-forme immobilière. Pour obtenir ces données, il faudra faire une analyse des paramètres suivants :

  • Catégories consultées plus fréquemment (locations, ventes)
  • Temps de navigation du visiteur sur une page quelconque
  • Les fréquences de visite
  • Le nombre d’annonces consultées
  • La situation géographique de l’internaute

Avec ces données, il sera possible de définir le profil de l’internaute pour répondre efficacement à ses besoins.

Depuis le site, les prospects pourront accéder aux informations sur la ville ou le quartier
Ils peuvent même affiner leurs recherches en sélectionnant les critères qu’ils souhaitent voir sur la carte.

En somme, il est plus facile de cibler ses prospects et réussir ses campagnes de marketing.

Avec les logiciels de pointe, vous avez plus de chances de maximiser les transactions immobilières tout en apportant des solutions concrètes au client.

Les agences immobilières devront inévitablement revoir leur stratégie en vue de se conformer aux exigences de la technologie évolutive. Pour ce faire, elles devront recruter les meilleurs professionnels, notamment des développeurs web, des data scientists ou encore des Behavior Analyst.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez par email notre actualité, nos offres commerciales et nos bons plans Immofacile.